Afridex

Au terme de l’ordonnance n°17/001, le président de la République, Joseph Kabila Kabange, a procédé à une nouvelle mise en place au sein du service public dénommé Africaine d’explosifs (AFRIDEX). Et le lieutenant-général Liwanga a été nommé directeur général en remplacement du général Marcellin Lukama. Le chef de l’État a aussi confirmé le monopole de cette société sur la production de tous les explosifs, munitions civiles et militaires, armes et autres produits analogues et connexes. Il en va de même pour leurs accessoires, ainsi que de la réalisation de toutes les opérations et prestations se rattachant directement ou indirectement à cette activité.

En avril 2015, le gouvernement congolais avait levé l’option de dissoudre l’Afridex ex (SOCIDEX) et de reprendre sa dénomination d’antan, AFRIDEX. L’entreprise remonte, en effet, à 1948. Elle compte parmi les 20 entreprises publiques transformées en sociétés commerciales. Le siège d’AFRIDEX est à Likasi dans la province de Lualaba mais la société a des antennes notamment à Kinshasa, Lubumbashi, Goma…  Lors de sa mutation en société commerciale avec statuts de société à responsabilité limitée (Sarl) en 2010 puis en société anonyme (Sa) en 2012, l’ex-SOCIDEX avait un capital 1 240 190 342,42 FC, soit près de 1,350 million de dollars.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *