AFRIDEX AFRICAINE D’EXPLOSIFS

PRESENTATION

La production et gestion des explosifs  en RDC, remonte de façon structurelle de 1948 avec les  Poudrières  Réunies  de Belgique qui par suite de plusieurs restructurations deviendra Africaine d’explosifs, en sigle AFRIDEX. Au terme de la Loi N°11/012 du  11 Août  2011, elle est comptée parmi les Cinq organes composant le Ministère de la Défense Nationale à savoir :SG, EMG, IG FARDC, CISM et AFRIDEX.

L’ordonnance 16/051 du 3 Mai 2016, l’organise en tant service public  et lui assigne clairement les attributions ci-dessous :

« Dans les conditions prévues par les lois et règlements de la République, AFRIDEX exerce, de manière exclusive, sur toute l’étendue du Territoire National, les missions et prérogatives ci-après :

  • La production de tous explosifs, munitions civiles et militaires, armes et autres produits analogues ou connexes y compris leurs accessoires ;
  • La réalisation de toutes opérations et prestations se rattachant directement ou indirectement à cette activité.

AFRIDEX peut conclure des contrats de partenariat ou de concession en vue d’améliorer la prestation de ses services, moyennant une rémunération perçue auprès des usagers, nécessaire au financement de ses activités »

Le monopole et l’exclusivité lui  conférés mettent fin au libéralisme qui a existé dans ce secteur sensible et la rendent l’unique répondant en ce domaine. C’est la seule porte d’entrée en ce sens qu’elle garantit la régulation et la traçabilité des explosifs de la production, en passant par la commercialisation jusqu’à leur utilisation finale.  Il en est de même avec l’importation et l’exportation.

Ceci pour épargner cette matière à risque élevé et stratégique d’être à la travée de tout le monde afin d’éviter son utilisation à des fins criminelles et/ou terroristes. Dans cette optique, tout explosif importé, fabriqué, transporté, stocké, manipulé  ou utilisé en RDC doit être autorisé par un certificat, une attestation ou une autorisation spéciale émis par l’AFRIDEX à toute fin utile.

L’AFRIDEX travaille en partenariat avec les usagers qui se conforment à la règlementation en vigueur dans le but d’approvisionner en permanence le pays  en produits explosifs.

 travailleur

  1. CE QU’IL FAUT RETENIR

Produire ou fabriquer, détenir et utiliser des explosifs sans autorisation préalable constituent des actes délictueux. Tout producteur ou utilisateur des explosifs a un devoir légal et moral de diligence aux textes légaux et règlementaires à travers l’AFRIDEX qui est l’autorité compétente pour la délivrance de tout document relatif aux produits explosifs sur l’étendue du Territoire National. L’AFRIDEX applique toute la règlementation  en la matière afin de garantir aux usagers  leur droit d’importer, de produire, d’acquérir, de manipuler, de transporter, de stocker et de mettre en œuvre les explosifs.  L’ensemble de ces activités est contrôlé au moyen du processus des documents délivrés par AFRIDEX dans le but d’en déterminer la qualité, quantité et le flux.